La flamme éternelle « Aux héros d’antan »

Alawata-rebellion@blogspot.fr, 4 décembre 2016 (Erwan Castel)

Donbass… La flamme éternelle « Aux héros d’antan »

 

donbass-38

 

Hier à Donetsk la population, par un chant, est venue rendre hommage aux héros du passé, qui depuis les cavaliers du tsar jusqu’aux miliciens de Donetsk ont protégé leurs foyers contre les agressions ennemies…

Magnifique témoignage chanté de la force et la noblesse du peuple du Donbass toujours debout et défendant les armes à la main cette flamme éternelle porte ici un nom : « Novorossiya » !

 

donbass-34

 

Un nouveau flash-mob a été organisé dans le hall de la gare de Donetsk hier 3 décembre 2016, il a pris pour thème une chanson patriotique soviétique rendant hommage aux soldats du passé, morts pour défendre la terre de Russie, mais dont le sacrifice éclaire au présent les coeurs comme une flamme éternelle.

En 2014, à l’issue du coup d’état du Maïdan, le 13 avril 2014, le nouveau pouvoir de Kiev, coaché par la CIA dont le Directeur était venu la veille à Kiev, lance contre les populations russophones d’Ukraine qui protestent contre l’ostracisation de leur identité culturelle et historique une hallucinante « opération spéciale » génocidaire.

Lorsque les premiers chars ukrainiens arrivent devant les barrages des manifestants la population se soulève et résiste avec les moyens du bord contre cette attaque disproportionnée. Cette rébellion massive est animée par un sentiment patriotique conservé intact au sein des familles du Donbass marqué par l’Histoire de leur terre et qui suivant le sens de l’Histoire ont suivi les traces laissé par les héros du passé, notamment ceux qui entre 1941 et 1945 ont permis par leur immense sacrifice la victoire sur le nazisme (avec 26 900 000 morts (soit 16,11% de la population) la Russie est le pays qui a payé le plus lourd tribut de la guerre).

Plusieurs articles ont été consacré ici aux chants patriotiques qui depuis 1 mois allument en Ukraine mais aussi en Russie le feu de la résistance à l’agression russophobe organisé par les gouvernements occidentaux et menée par leurs laquais kiéviens.

Ces flash-mobs s’amplifient dans leur fréquence, leurs effectifs et les thèmes choisis pour exprimer cette résistance des peuples de Russie face à l’agression criminelle organisée dans le Donbass et leur fidélité indestructible à leur héritage slave.

Hier dans la gare de Donetsk stigmatisée par les bombardements ukrainiens en 2014 et 2015, la population est venue entonner « Ot geroyev bylykh vremon » (les héros d’antan) pour évoquer et rendre hommage à tous ceux qui dans le passé jusqu’à aujourd’hui ont défendant leur terre et leurs foyers de génération en génération.

« Il est ici, l’héritage que nous devons transmettre aux enfants. Il est impossible de décrire avec des mots cet état d’esprit, ce qui est absorbé avec le lait maternel, à l’éducation du père, avec l’odeur des tartes de ma grand – mère, les contes d’autrefois, de la vie, les livres, la musique, la poésie et les volées saluant la victoire. Tel est l’esprit même de la Russie, qui  nous est transmis à des degrés divers, mais il est en chacun de nous. Pas de larmes. Avec un sourire. Et la fierté. Je vous remercie ! » Yulia Vityazevo (News Front)

 

donbass-35

 

От героев былых времён, dans une vidéo évoquant  les bombardements de la gare de Donetsk (images janvier 2015) puis à 00’50 » le flash-mob qui y est réalisé le 3 décembre 2016

 

« Cette  chanson militaire patriotique qui est connue aussi sous le nom de « Flamme éternelle » a été écrite par Raphaël Khozak sur des poèmes de Yevgeny Agranovich. Écrite la première fois pour le film « agents »réalisé par Vladimir Zlatoust en 1971 . La chanson est plus communément connu par leur première ligne « Des héros d’antan … ».

Par la suite, la chanson a été chantée par différents artistes, de Michael Nozhkina à Dmitry Koldun . En 2008 la chanson a été filmé un clip vidéo, dans laquelle la chanson a été réalisée par Sergey Bezrukov . Pour la vidéo a été utilisé du matériel de la série militaire  « En Juin 1941 » (voir en fin d’article) . En outre, il y a version rock réalisée par le groupe  « réunion engagement » et  « Kukryniksy » .

От героев былых времён
Paroles Sergey Bezrukov – Musique Raphaël Khozak
От героев былых времён
Не осталось порой имён.
Те, кто приняли смертный бой,
Стали просто землёй и травой.
Только грозная доблесть их
Поселилась в сердцах живых,
Этот вечный огонь,
Нам завещанный одним,
Мы в груди храним.
Погляди на моих бойцов,
Целый свет помнит их в лицо.
Вот застыл батальон в строю,
Снова старых друзей узнаю.
Хоть им нет двадцати пяти,
Трудный путь им пришлось пройти.
Это те, кто в штыки
Поднимался, как один,
Те, кто брал Берлин.
Нет в России семьи такой,
Где б не памятен был свой герой,
И глаза молодых солдат
С фотографий увядших глядят.
Этот взгляд, словно высший суд,
Для ребят, что сейчас растут.
И мальчишкам нельзя
Ни солгать, ни обмануть,
Ни с пути свернуть.
donbass-36
(Traduction française)
Des héros d’antan
Il ne reste rien des héros d’antan.
Ou parfois des noms.
Ceux qui ont sacrifié leur vie,
Sont devenu seulement des cendres et de la poussière,
Seul leur courage formidable
Reste résolu dans le cœur des vivants
Cette flamme éternelle a été léguée
Pour nous seulement
Et nous allons la garder dans nos cœurs.
Regardez mes soldats,
Le monde entier se souvient de leurs visages.
Ici se trouvait un bataillon aligné
Je peux reconnaître à nouveau mes vieux amis.
Les moments difficiles qu’ils ont dû passer.
Bien qu’ils n’eussent que vingt-cinq ans (ou moins)
Ils étaient ceux qui, avec des baïonnettes dans leurs mains,
Soudés comme une seule entité.
Ceux qui ont pris Berlin.
Il n’y a pas une famille en Russie,
qui n’a pas le souvenir de ses héros.
Et les yeux de jeunes soldats
Regardez nous depuis les photos fanées
Ils nous regardent, et c’est comme la Haute Cour
Pour les gars qui grandissent maintenant.
Et les garçons ne peuvent pas mentir. Ils ne peuvent pas tromper
Et ils n’ont aucun moyen de se détourner.
donbass-37
Version initiale de la chanson

Sources