Les forces balistiques doivent être prêtes à pénétrer dans le Donbass

Spoutnik, 3 novembre 2017

 

Kiev : les forces balistiques doivent être prêtes à pénétrer dans le Donbass

 

Piotr Porochenko a appelé les forces balistiques et l’artillerie ukrainiennes à se préparer à retourner sur la ligne de démarcation dans le Donbass et ce malgré les accords de Minsk qui interdisent de déployer des armes balistiques et de l’artillerie dans cette région.

 

Des observateurs de l'OSCE au Donbass
© Sputnik. Igor Maslov
OSCE dans le Donbass : Kiev viole les accords de Minsk et déploie de l’artillerie lourde

L’artillerie et les forces balistiques doivent être prêtes à retourner sur la ligne de contact et à pénétrer dans l’Est du pays pour y combattre, a déclaré vendredi le Président ukrainien Piotr Porochenko lors d’un déplacement dans une unité militaire de la région de Kiev.

«Nous devons améliorer nos capacités à manier les armes et mener des entraînements de déploiement rapide de nos systèmes d’artillerie et de missiles. On vous a retirés de la ligne de démarcation, mais vous devez être prêts à y retourner à tout moment pour reprendre le combat, si c’est nécessaire», a indiqué M.Porochenko cité par la chaîne de télévision 112 Ukraine.

Le chef de l’État ukrainien avait précédemment déclaré que 130.000 soldats de réserve pourraient être rappelés sous les drapeaux si la situation dans le Donbass se détériorait.

Cette année, les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont déjà fait état de violations par les forces armées ukrainiennes des accords de Minsk de 2015, qui prévoient notamment le retrait des armes lourdes de la ligne de contact.

 

Donbass»
© Sputnik.
Des blindés ukrainiens et de vieux camions de l’Otan dans le Donbass.

Selon le commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk, les récentes déclarations de M. Porochenko risquent de provoquer une escalade du conflit dans le Donbass.

«Les armes lourdes des forces ukrainiennes se trouvent déjà près de la ligne de démarcation dans le Donbass. Ces déclarations de M. Porochenko peuvent donner le signal aux militaires ukrainiens de se préparer à des hostilités plus sérieuses et encourager les bataillons à intensifier les tirs d’armes d’artillerie, de chars de mortiers contre les villages de notre République. Cela risque d’aggraver la situation dans le Donbass», a dit vendredi à Sputnik le commandement opérationnel.

Kiev a entamé en avril 2014 une opération militaire contre les Républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk qui avaient proclamé leur indépendance à l’issue du coup d’État ukrainien de février 2014. Selon les données actualisées de l’Onu, le conflit a déjà fait plus de 10.000 morts. Les Républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk ont récemment appuyé la proposition de la Russie de déployer des forces de maintien de la paix de l’Onu dans l’est de l’Ukraine.

 

Sources