Les militaires ukrainiens pilonnent Donetsk

Spoutnik, 1er février 2017

Malgré les appels de Moscou à cesser immédiatement les provocations armées dans le Donbass et à observer l’accord de trêve, des soldats ukrainiens ont pilonné Donetsk au lance-roquettes multiple. Une démarche en complète violation des accords de Minsk.

 

Des militaires ukrainiens ont tiré sur Donetsk au moyen de systèmes lance-roquettes multiples Grad, armes interdites par les accords de Minsk, a annoncé Edouard Bassourine, chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk (DNR).

Les 30 et 31 janvier, les militaires ukrainiens ont bombardé le territoire de la République populaire de Donetsk 2 411 fois, les tirs ont fait six morts et 13 blessés, a ajouté M. Bassourine.

Hier, le ministre russe des Affaires étrangères a appelé Kiev à « cesser immédiatement les provocations armées dans le Donbass, à observer l’accord de trêve et à commencer enfin à mettre en œuvre les accords de Minsk, y compris les ententes ayant trait aux aspects politiques des problèmes actuels. »

De son côté, Kiev a espéré que le Conseil de sécurité de l’Onu arrêterait, comme par magie, toutes les hostilités dans la région de Donbass. Ainsi, la délégation ukrainienne a soumis mardi au conseil un projet de déclaration appelant à restaurer le régime de cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine.

A son tour, le Conseil de sécurité de l’Onu a exhorté à restaurer immédiatement le cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine et a condamné « l’utilisation d’armes interdites par l’accord de Minsk le long de la ligne de contact dans la région de Donetsk, ce qui a abouti à des morts et blessés parmi les civils ».

Depuis le 29 janvier, la situation sur la ligne de contact dans le Donbass s’est aggravée. Les forces armées de la DNR et les forces armées ukrainiennes s’accusent mutuellement d’être responsables de l’intensification des tirs près de la ville d’Avdeïevka.

source